ARGOS-HDI : NOTRE VISION ET RAISON D’ETRE

Une vision claire de la dentisterie de demain

L’association ARGOS-HDI oeuvre depuis sa fondation à la sensibilisation et au développement d’une dentisterie informationnelle et biologique. Celle-ci vise à :

Notre association s’est donné comme objectif de mettre en relation les chirurgiens-dentistes et autres professions médicales ou para-médicales souhaitant partager leurs connaissances dans différents domaines : anatomie, biologie, chimie, physique, énergétique, psychologie, etc.

Ainsi, elle vise à mieux comprendre les pathologies complexes ou émergentes et proposer les thérapies les mieux adaptées à chaque patient, toujours dans le respect du “Primum non nocere”.

La cavité buccale en lien avec le corps humain. 

Il paraît logique que certaines pathologies générales se répercutent dans la cavité buccale et vice versa.

Ceci a déjà été largement démontré avec certaines maladies comme par exemple la relation des parodontites avec les maladies cardiaques, le diabète ou la polyarthrite rhumatoïde.

Qu’est-ce que la dentisterie informationnelle et biologique ? 

La dentisterie biologique consiste à rechercher les matériaux les moins nocifs possible en respectant une biocompatibilité individuelle. La vision hippocratique « primum non nocere », sera appliquée à chaque patient car un matériau bien toléré par un sujet pourra être mal supporté par un autre ce qui nécessite des tests adaptés pour des réhabilitations sur mesure.

Association ARGOS HDI : intégrer des thérapies quantiques

La dentisterie informationnelle consiste à analyser et à observer ce que les états dentaires et leurs soins peuvent relayer, entretenir ou créer sur l’état de santé général. Ainsi, cette dentisterie consiste à rechercher toutes les informations visibles ou invisibles dans la cavité buccale (dysfonction de l’occlusion dentaire, extractions non compensées, prothèses inadaptées, dents neurologiques (dents toxiques même et surtout non douloureuses), cicatrices postopératoires, métaux et matériaux iatrogènes qui interfèrent sur des symptômes à distance.

Un des moyens de diagnostique de ces perturbations à distance s’appelle la neuralthérapie (couper la dent du circuit par une goutte d’anesthésie sans vasoconstricteur en regard de la dent et le symptôme à distance disparait ipso facto le temps de l’action de la goutte).

La base de travail de ces méthodes relève d’une thèse de doctorat de troisième cycle du Dr Jean Orsatelli en 1976 à la faculté dentaire de Marseille “De l’identification de groupes réactionnels interdentaires et quelques applications en thérapeutique médicale

Les travaux ont été repris et documentés en intégrant la médecine traditionnelle chinoise par le Dr Albert Roths (Résonances Dentaires et Energétique Dentaire 1980) et le Dr Michel Moreau (Dentisterie Informative 1985). D’autres travaux existent concomitamment à savoir les travaux de Harold E. Ravins (Relations Dents et Organes) et les travaux de George J. Goodheart (1976 modifiés par Jan Maria Esposito en 1990).

Une santé dentaire intégrative

La médecine intégrative signifie l’utilisation de toutes les approches thérapeutiques comprenant les médecines conventionnelle et complémentaire, dans un contexte ciblant les personnes dans leur globalité et réaffirmant la relation entre le praticien et son patient. C’est ainsi que les membres ARGOS-HDI sensibilisent la profession et font évoluer leurs pratiques médicales de manière plus ouverte et soucieuse du patient.

Association ARGOS HDI : intégrer des médecines alternatives complémentaires

Une ouverture aux médecines alternatives et complémentaires

Les médecines alternatives et complémentaires (MAC) sont caractérisées par une grande variété de traitements et de méthodes qui n’ont pas été incluses historiquement à la médecine occidentale conventionnelle. Bon nombre de ces traitements et soins sont populaires et sont utilisés à présent à l’hôpital.

Le spectre des médecines alternatives et complémentaires (MAC) est large et regroupe une liste de pratiques très hétérogène : homéopathie, acupuncture, réflexologie, ostéopathie, hypnose, méditation, auriculothérapie, sophrologie… On peut toutefois distinguer 6 grandes catégories de médecines alternatives et complémentaires :

  1. Thérapies biologiques fondées sur l’utilisation de produits naturels (plantes animaux ou minéraux) : l’aromathérapie, la phytothérapie, médecine anthroposophique,
  2. Thérapies manuelles comprenant l’ostéopathie, la chiropraxie, la fascia-thérapie ou la kinésiologie appliquée aux troubles des syndromes posturaux et au choix des matériaux dentaires,
  3. Approches basées sur la complémentarité corps-esprit, comme par exemple, l’hypnose, la sophrologie ou la méditation,
  4. Systèmes complets s’appuyant sur des fondements pratiques et théoriques spécifiques tels que l’homéopathie, la médecine traditionnelle chinoise (MTC), l’acupuncture…
  5. Thérapies quantiques : laser-thérapies, miltathérapie, ondes scalaires appliquées, (cf. texte de Michel Moreau)
  6. Thérapies réflexes : réflexologie dentaire, sympathico-therapie, neural-therapie, etc.

Adhésion à Argos-hdi, Association de Recherche du Grand Ouest Sud pour l’Homéopathie et la Dentisterie Informative

PARTENAIRES ARGOS-HDI :

Physioquanta - partenaire Argos-HDI

Physioquanta

questa - partenaire Argos-HDI

Questa

z-systems partenaire Argos-HDI

z-systems ceramic implants

Pulpdent partenaire Argos-HDI

Pulpdent

S.D.I.G. partenaire Argos-HDI

S.D.I.G.

Herbolistique partenaire Argos-HDI

Herbolistique

Bionops - partenaire Argos-HDI

Bionops

IFMi

Confort et eau